Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

L'Union européenne (UE) a conservé sa place de premier bailleur de fonds dans le monde en 2015, fournissant plus de la moitié du total de l'aide publique au développement (APD), soit 68 milliards d'euros.

 

D'après les chiffres de l'OCDE repris mercredi par la Commission européenne, l'aide publique au développement collective de l'UE (institutions et États membres de l'UE) a augmenté pour atteindre 68 milliards d'euros en 2015 (soit une hausse de 15% par rapport aux 59 milliards d'euros de 2014), progressant pour la troisième année consécutive.

 

L'APD collective de l'UE a représenté 0,47 % du revenu national brut de l'UE (RNB) en 2015, s'inscrivant ainsi en hausse par rapport au taux de 0,43% enregistré en 2014.

 

Ce taux est nettement supérieur à la moyenne nationale de 0,21% du RNB consacré à l'APD par les membres hors UE du Comité d'aide au développement (CAD).

 

«Le fait que l'UE reste le premier donateur d'aide publique au développement au monde démontre clairement notre ferme engagement à financer le développement et à soutenir les nouveaux objectifs du développement durable», a indiqué Neven Mimica, commissaire pour la coopération internationale et le développement.

 

Il a ajouté qu'en 2015, face à une crise migratoire sans précédent, l'UE et ses États membres ont pu accroître leur soutien aux réfugiés, ainsi que leur aide au développement en faveur des pays en développement.

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.