Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Investir au Cameroun) - Le ministre des Finances (Minfi) Alamine Ousmane Mey a lancé un emprunt par appel public de 150 milliards de FCFA, à travers un roadshow qui a débuté hier mardi 20 septembre à Douala et qui va se poursuivre ce mercredi à Yaoundé, la capitale du Cameroun.

 

Cet emprunt obligataire, selon les explications du Minfi, est arrangé par un consortium de prestataires de services d’investissement : Afriland first bank, Société générale Cameroun et EDC investment corporation. Pour exprimer son engagement et surtout la confiance à la qualité de la signature de l’Etat, ces trois banques ont permis une prise ferme de 112 milliards de FCFA. Intitulée « ECMR 5,5% net, 20162021 », cette obligation a une maturité de 5 ans pour un taux d’intérêt de 5,5%. La période de souscription est prévue du 27 septembre au 12 octobre 2016.

Alamine Ousmane Mey a indiqué que les fonds mobilisés vont financer des projets notamment dans le secteur de l’eau et de l’énergie (86,6 milliards de FCFA), les travaux publics (27, 3 milliards de FCFA), et du développement urbain (9,1 milliards de FCFA). L’Etat se réserve une marge de 27 milliards de FCFA pour ses « interventions ». L’emprunt « ECMR 5,5% net, 20162021 » est le 4è du genre. Les investisseurs ont honoré le Cameroun à trois reprises en souscrivant à la première opération en 2010 de plus de 200 milliards de FCFA, la seconde en 2013 de 80 milliards de FCFA et la troisième en 2014 de 150 milliards de FCFA.