Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - Au Ghana, le directeur de la Banque centrale, Ernest Addison, a annoncé que son institution maintiendrait à 17%, son principal taux d’intérêt, selon des informations relayées par Reuters.

 

D’après le responsable, cette décision qui a été prise malgré les risques d’inflation, devrait permettre au pays d’atténuer les possibles chocs issus de la hausse du prix du carburant et de se prémunir contre les effets néfastes immédiats de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

« Compte tenu de ces considérations et en tenant compte de l'équilibre des risques, le comité a décidé de maintenir le taux directeur inchangé, mais il continuera de suivre de près, l'évolution de la situation au cours des prochains mois et de prendre les mesures qui s'imposent pour contrer toute menace éventuelle pour les perspectives d'inflation.», a-t-il déclaré lors d’un point de presse.

 

Cette mesure intervient après la publication des données économiques et financières du mois de septembre, rendues publiques par l’institution, et qui indiquaient que la dette publique du pays représentait désormais 65% de son PIB.

 

Notons que pour cette année, il est prévu que le pays atteigne une croissance de 6,3% pour un taux d’inflation de 8,7% selon les statistiques du FMI.

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.