Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Société de streaming basée au Nigéria, Iroko prévoit de faire son entrée sur le compartiment marché alternatif (Alternative Investment Market - AIM) de la London Stock Exchange en 2022.

 

Fondé en 2011 par Jason Njoku et Bastian Gotter, Iroko est l’une des première plateforme de streaming grand public en Afrique, et possède le plus grand catalogue en ligne de films Nollywood au monde.

 

Selon TheAfricaReport, la société compte lever entre 20 et 30 millions de dollars, valorisant la société entre 80 et 100 millions de dollars. Les discussions avec les courtiers débuteront dans les prochaines semaines.

En 2020, Irokotv prévoyait d'augmenter son revenu moyen par utilisateur (Average Revenu Per User - ARPU) en Afrique de 7-8 $ à 20-25 $. Il semblait que l'entreprise était prête à y parvenir jusqu'à ce que la pandémie du Covid-19 survienne. Les dépenses de consommation au Nigéria et dans d'autres marchés africains ont diminué et les abonnements ont chuté de 70%, mais les abonnés internationaux ont augmenté de 200% pendant le confinement, atteignant une fourchette d'ARPU de 25 à 30 $.

Jason Njoku a déclaré à TechCrunch que "Nous étions tellement concentrés sur la défense de l'Afrique et avons fini par ne rien faire. Nous nous sommes retirés pour nous concentrer sur les domaines où notre économie a vraiment du sens. Notre activité internationale a connu une croissance organique à deux chiffres en 2020 et nous nous attendons à ce qu'elle continue de cette manière dans un avenir prévisible".

 

Pourquoi la Bourse de Londres?

  • IROKO réalise 80% de son chiffre d'affaires hors d'Afrique et une cotation en devises contribuera à consolider ses efforts. Selon Njoku, la Bourse nigériane ou d'autres bourses locales n'ont pas d'antécédents de cotation des entreprises technologiques en démarrage; par conséquent, la Bourse de Londres a plus de sens à court terme.
  • La société se concentre davantage sur les abonnés internationaux, principalement aux États-Unis et au Royaume-Uni, où elle a été en mesure d'exécuter une augmentation de prix de 150%, de 25 $ par an à 60 $ par an, sans aucun impact négatif.
  • La société recherche une capitalisation boursière d'environ 100 millions de dollars, ce qui est faible pour le marché primaire. C'est pourquoi il choisit de s'inscrire sur l'Alternative Investment Market (AIM) de la LSE. Sous-marché de la LSE, l'AIM est spécialement conçu pour les sociétés à petite capitalisation.

 

IROKO a obtenu environ 30 millions de dollars en série E en janvier 2016, et prévoit de lever un montant inférieur ou similaire lors de son introduction en bourse en 2022.

 

Iroko suivra t-elle l'exemple de Jumia (NYSE:JMIA), qui a fait son entrée sur le New York Stock Exchange en Avril 2019 ? Le titre est passé de $25 au premier jour de cotation à $65,51 à l'heure ou nous rédigeons cet article, une progression de +162% depuis son introduction, pour une capitalisation de 5,31 milliards de dollars.

Notons également que Interswitch, une société Nigeriane de traitement des paiements évaluée à 1 milliard de dollars, prévoit également de faire son entrée à la bourse de Londres dans les 2 prochaines années.