Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - Fitch Ratings a décidé d'abaisser les perspectives de la note souveraine du Maroc à négatives. « Les perspectives négatives reflètent le coup durement porté à l'économie marocaine par le choc de la pandémie de coronavirus qui provoquera la plus forte contraction du PIB en 25 ans, et une augmentation marquée des déficits extérieurs et budgétaires et des ratios d'endettement du Maroc », a expliqué l'agence de notation.

 

Les solides liens économiques avec l'Union européenne qui ont fait la force de l'économie marocaine ces dix dernières années, sont devenus un problème. Fitch estime que les revenus en devises seront affectés par une contraction de 7% de l'économie en zone euro qui a représenté 60% des exportations du Maroc ; les deux tiers de ses envois de fonds, la moitié des investissements directs étrangers (IDE) et les trois quarts de ses arrivées de touristes au cours des cinq dernières années.

 

Dans ces conditions, le gouvernement marocain risque de solliciter le marché international des capitaux pour compenser le choc sur son équilibre extérieur. Fitch s'attend à ce que le Royaume restructure son eurobond de 1 milliard $ qui arrive à maturité à la fin du mois d'octobre 2020.

 

Toutefois, les risques de financements externes et budgétaires sont contenus. Le Maroc devrait perdre jusqu'à 3 milliards $ sur ses réserves de change, mais rester dans une marge confortable.