L’opérateur africain de réseaux de téléphonie mobile, Helios Towers, a lancé, lundi 14 octobre, sa première introduction à la London Stock Exchange. L’offre consistait en la cession de 217,4 millions d’actions au prix unitaire de 115 pence (1,15 livre sterling) , ce qui lui confère une capitalisation boursière de 1,15 milliard de livres, soit environ 315 millions de dollars. Il s’agit de l’une des plus importantes levées de fonds à la Bourse de Londres pour une entreprise africaine.

    Pour le directeur général d’Helios, Kash Pandya, ce montant servira à la structure d’étendre ses infrastructures mobiles en Afrique subsaharienne. En rappel, Helios exploite des antennes téléphoniques en République démocratique du Congo, en République du Congo, au Ghana, en Afrique du Sud et en Tanzanie. Le troisième acteur du secteur en Afrique derrières IHS Towers et American Towers, avait mis de côté ses projets précédents d’introduction en bourse face aux préoccupations liées aux risques politiques en RDC et en Tanzanie.

     

    african indices

    BRVM-CI219.15+0.37%15/04
    BSE DCI9,089.89+0.02%15/04
    DSE ASI1,782.37-0.06%15/04
    EGX 3029,616.47+3.90%15/04
    GSE-CI3,504.23+1.82%15/04
    JSE ASI74,518.63-1.05%15/04
    LuSE ASI12,766.68-0.03%15/04
    MASI13,372.72+0.24%15/04
    MSE ASI115,647.68-15/04
    NGX ASI101,777.12-0.53%15/04
    NSE ASI110.58-0.05%15/04
    NSX OI1,551.69-0.27%15/04
    RSE ASI144.71-15/04
    SEM ASI1,971.97+0.24%15/04
    TUNINDEX9,025.18+0.14%15/04
    USE ASI1,060.28+0.67%15/04
    ZSE ASI99.24-1.15%15/04
    loading...
    Popular
    Latest