Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - Les banques du Malawi n’hésitent pas à se lancer vers une expansion extérieure dès que s’offre l’occasion. National Bank of Malawi n’a pas dérogé à la règle en saisissant l’opportunité.

 

National Bank of Malawi (NMB), la plus importante banque du Malawi en termes de valeur boursière (390,4 millions $) annonce avoir finalisé à 7,3 millions $, l'acquisition d'une participation de 51% dans le capital d'Akiba Commercial Bank (ABC), basée en Tanzanie. Cette initiative lui donne un contrôle sur l'institution financière, apprend-on d'un communiqué publié à l'intention des investisseurs de la Bourse du Malawi, où NMB est cotée.

 

« Cette acquisition est conforme au plan stratégique actuel de NBM, dont l’expansion régionale est l’un de ses principaux objectifs. Elle devrait entraîner une croissance des activités à la fois pour NBM Plc et ACB », ont commenté les responsables de la banque malawite, dans le document dont l'Agence Ecofin a eu copie. 

ACB offre en Tanzanie une gamme de services bancaires et financiers. Elle a été créée en 1997 avec 300 entrepreneurs tanzaniens comme actionnaires initiaux. Elle a de solides racines dans le secteur des PME et exploite 18 succursales sur son marché local.

 

NBM devient ainsi la deuxième banque cotée du Malawi après First Capital Bank à posséder des actifs à l'extérieur du pays, mais surtout se donne les moyens de pouvoir accroître ses revenus. Pour le premier semestre de l'année 2020, son bénéfice net a légèrement baissé à 9 milliards de kwachas malawiens, soit environ 11,55 millions $, contre 9,1 milliards de kwachas à la même période en 2019.

 

Rappelons que cette banque compte parmi ses actionnaires le groupe d'assurance anglo-sud-africain, Old Mutual, à travers une participation de 16,9% au capital du conglomérat Press Corporation. Celui-ci est contrôlé à 46,2% par Press Trust Endowment, un fonds collectif de placement mis en place par le Parti du Congrès du Malawi, l'une des formations politiques post-indépendance les plus anciennes du pays, et qui est aujourd'hui revenue au pouvoir.