La société américaine Herakles Capital a décidé de se retirer de l'union professionnelle des producteurs d'huile de palme suite à des plaintes de la part d'ONG de protection de l'environnement sur son projet de développement d'une plantation d'huile de palme de 70 000 hectares dans le Sud-Ouest du Cameroun. Un projet qui est estimé à près de 350 millions de dollars.

    Greenpeace accuse notamment Herakles de violer les lois camerounaises et insiste sur les dangers que représente ce projet situé dans une zone de biodiversité et en plein chemin de migration de plusieurs espèces protégées.

    Formé en 2004, la RSPO est une association professionnelle basée à Kuala Lumpur dont le but est de faciliter l'accès aux marchés internationaux des producteurs d'huile de palme et de les défendre face aux accusations de déforestation et de dommages irréparables sur les écosystèmes et les communautés locales.

    Source: Reuters

    african indices

    BRVM-CI231.66-0.40%12/07
    BSE DCI9,380.40-12/07
    DSE ASI2,073.85+0.93%12/07
    EGX 3028,287.98-0.63%10/07
    GSE-CI4,086.54+3.23%12/07
    JSE ASI81,686.50+0.73%12/07
    LuSE ASI14,547.20-0.02%12/07
    MASI13,516.89+0.62%12/07
    MSE ASI124,542.88+0.65%12/07
    NGX ASI99,671.28+0.20%12/07
    NSE ASI110.03+0.32%12/07
    NSX OI1,812.61+0.61%12/07
    RSE ASI145.50-12/07
    SEM ASI1,936.74-0.14%12/07
    TUNINDEX9,831.07+0.17%12/07
    USE ASI1,047.68+0.60%12/07
    ZSE ASI175.89+3.50%12/07
    loading...
    Popular
    Latest