(Agence Ecofin) - Le Cameroon Commodities Exchange (CCX), la bourse des matières premières agricoles qu’envisage de lancer le gouvernement, devrait être installé dans la ville de Douala, la capitale économique du pays. C’est du moins la suggestion qu’a fait, à l’Etat camerounais, le cabinet Eleni, qui assiste le gouvernement sur ce projet, a-t-on appris de bonnes sources.

    Selon le cabinet Eleni, cette suggestion d’installer le CCX dans la métropole économique tient de ce que «la plupart des institutions financières et les gestionnaires de garanties y sont basés», en plus de ce que «la ville est le principal pôle des exportations» du Cameroun.

    Cependant, ces caractéristiques de la capitale économique ne sont visiblement pas les seules motivations du cabinet Eleni, quant à l’installation du CCX dans la ville de Douala. En effet, dans son rapport, le consultant propose au gouvernement d’étudier la possibilité pour la future bourse des matières premières, «de partager certains locaux existants de la Bourse de Douala (DSX), c'est-à-dire les espaces de bureaux, l'espace de négociation, l'espace du centre de données».

     

    african indices

    BRVM-CI232.59+0.40%15/07
    BSE DCI9,380.40-12/07
    DSE ASI2,078.25+0.21%15/07
    EGX 3027,952.04-0.32%15/07
    GSE-CI4,086.54-15/07
    JSE ASI82,154.07+0.57%15/07
    LuSE ASI14,505.21-0.29%15/07
    MASI13,433.94-0.61%15/07
    MSE ASI124,544.59-15/07
    NGX ASI99,966.28+0.30%15/07
    NSE ASI110.13+0.09%15/07
    NSX OI1,827.33+0.81%15/07
    RSE ASI145.50-12/07
    SEM ASI1,929.65-0.37%15/07
    TUNINDEX9,841.47+0.11%15/07
    USE ASI1,042.19-0.52%15/07
    ZSE ASI180.22+2.46%15/07
    loading...
    Popular
    Latest