Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - La banque centrale du Kenya (CBK) a maintenu ce lundi, son taux directeur à 10% en raison de la stabilité du taux d'inflation attendue à court terme. « Le MPC a donc décidé de maintenir le taux de la banque centrale (CBR) à 10% », a déclaré le gouverneur de la CBK, Patrick Njoroge, dans un communiqué.

 

Le Comité de la politique monétaire (MPC) de la CBK a indiqué qu’il continuera à suivre de près l'évolution de l'économie nationale et mondiale pour prendre des mesures supplémentaires au besoin. Ainsi, le taux de prêt maximal des banques commerciales sera de 14%.

Le Comité a noté que le Kenya est confronté à des incertitudes accrues en raison de la sécheresse et des risques sur les marchés mondiaux. L'inflation globale mensuelle a baissé à 6,4% en décembre contre 6,7% en novembre 2016, restant dans la fourchette cible du gouvernement.

 

Njoroge a déclaré que la performance de l'économie au troisième trimestre de 2016 était robuste, soutenue par la stabilité macroéconomique, l'investissement public dans les infrastructures, la baisse des prix de l'énergie et la reprise du secteur du tourisme.

 

Le CBK a indiqué que le marché des changes reste relativement stable. Ceci est soutenu par la baisse du déficit du compte courant, de 6,8% du PIB en 2015 à 5,5% en 2016. L'amélioration du déficit des transactions courantes s'explique en grande partie par la baisse l’importation des produits pétroliers, et des matériels de transport. De plus, les niveaux de change ont bénéficié de l'amélioration de la production de thé, de la hausse des recettes touristiques et des transferts de fonds de la diaspora.

 

x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.  En savoir plus.

x

Newsletter