Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Le taux de croissance réelle du PIB malien devrait s’établir à 4% en 2021, selon la loi de finances 2021 élaborée par le gouvernement. Ces prévisions font suite à une année 2020 où la contraction, plus sévère qu’initialement projetée, a été de l’ordre de -2%, après un taux de croissance économique moyen élevé de +5,7% entre 2014 et 2019.

 

Cette prévision, iondique-t-on, repose essentiellement sur les hypothèses de meilleures performances de l’agriculture vivrière grâce à la poursuite des politiques et réformes agricoles, d’une bonne pluviométrie, de la mise en œuvre des programmes d’investissement publics, et du dynamisme des branches des « transports et télécommunications », des « activités d’administration publique » et du « Commerce ».

« Les perspectives macroéconomiques pour 2021 sont aussi influencées par les effets de la crise sanitaire liée à la Covid-19, en plus de ceux de la situation sécuritaire toujours instable », lit-on dans la loi de finances qui devrait être approuvée dans les prochains jours par le Conseil national de transition (CNT) qui fait office de parlement.

 

« A l’instar des prévisions internationales, celles-ci sont également empreintes d’incertitudes », signalent les autorités maliennes.

 

Financial Afrik