Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - Le Nigeria a levé le 14 novembre, 2,86 milliards de dollars d'euro-obligations destinées à financer le déficit budgétaire dans le cadre d’une émission souscrite plus de trois fois.

 

L’opération s’est déroulée en trois tranches : 1,18 milliard de dollars à un taux de 7,625% et  avec une maturité de sept ans ; 1 milliard de dollars à un taux de 8,75 % pour une maturité de 12 ans ; et 750 millions de dollars à un taux de 9,25% pour une maturité de 30 ans.

Un roadshow a été organisé à Londres avant l’émission sous la conduite de Citigroup et Standard Chartered Bank, en présence du ministre nigérian des Finances, Zainab Ahmed, du ministre du Budget, Udoma Udo Udoma, et  du  gouverneur de la Banque centrale du Nigeria, Godwin Emefiele.

 

Selon un communiqué publié par le gouvernement, le carnet de commande des obligations nigérianes libellées en dollars, s'est élevé à 9,5 milliards de dollars. «En dépit de la forte volatilité des prix du pétrole et des marchés financiers, le Nigeria a réussi à combler ses besoins en dette extérieure pour le budget 2018 à un coût considérablement inférieur à celui obtenu par de nombreux pays d'Afrique subsaharienne.», s’est félicité le gouvernement dans son communiqué.

 

L’opération représente la sixième émission d’euro-obligations par le Nigeria. Selon le Sénat nigérian, cette nouvelle émission porte la part des emprunts extérieurs dans le total de la dette du Nigeria, à 32% contre 30% en juin 2018.

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.