Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - En raison de la faiblesse de la monnaie locale (naira) et d’un taux d’inflation supérieur à 16%, la Banque centrale du Nigéria a décidé de maintenir son taux d’intérêt à 14%, rapporte le média Bloomberg. Ainsi, l’institution financière ne pourra suivre l’exemple du Ghana et de l’Afrique du Sud qui ont récemment réduit leurs taux d’intérêt respectifs.

 

« Le niveau d’inflation demeure très élevé et il ne serait pas judicieux de faire preuve de complaisance », a déclaré Razia Khan, cadre à la Standard Chartered Bank Plc.

En effet, bien que le taux d’inflation au Nigéria se soit élevé à 16,1% le mois dernier, il reste loin du niveau ciblé par l’objectif, soit 6%-9%. Dans un récent rapport, Bloomberg affirmait que seulement deux sur 19 économistes ont prédit que la CBN abaisserait son taux d’intérêt. Le reste prévoyait que ce taux serait maintenu à 14%.

 

« D’après nous, la CBN va maintenir les restrictions appliquées aux liquidités en monnaie locale, pour la soutenir. Les lever enverrait un mauvais signal », ont révélé Sonja Keller et Yvette Babb, analystes à JPMorgan.

 

Il faut souligner que l’économie nigériane s’est contractée de 1,6% en 2016, dans un contexte où le secteur pétrolier dont il tire la majorité de ses revenus a pris un coup et l’agriculture connu une perte de vitesse.

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.