Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - L’Egypte compte revenir sur le marché financier international avant la fin de l’année 2016. « Nous étudions une émission obligataire de 3 milliards $ sur le marché international entre Septembre et Octobre de cette année, afin de combler une partie du déficit de financement du budget, qui devrait atteindre 10 milliards $ » à déclaré le ministre égyptien des Finances Amr el-Garhy Said, le 27 juin, rapporte Reuters.

 

Dans le même temps, l’officiel égyptien a révélé la mise en place d’une série de mesures fiscales visant à mobiliser plus de ressources en interne afin de financer ce déficit. Il s’agit, entre autres, de la mise en application, après approbation du parlement égyptien, d’une nouvelle taxe sur la valeur ajoutée à partir de septembre. Un élargissement de l’assiette fiscale devrait intervenir également. Les autorités égyptiennes espérant ainsi mobiliser des revenus allant de 20 à 25 milliards livres égyptiennes (2,25 milliards $ à 2,82 milliards $) au cours de l’exercice 2016-2017.

Pour rappel, l’Egypte avait reporté l’émission d’un nouvel Eurobond, initialement prévu en novembre 2015, en raison de turbulences enregistrées sur les marchés financiers.

 

En juin 2015, l’Egypte avait réussi son retour sur le marché international de la dette après cinq ans d’absence, en levant 1,5 milliard de dollars grâce à un Eurobond d’une maturité de 10 ans. Le livre d’ordres de cet Eurobond,