Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

La Chine a annoncé jeudi 19 juillet un doublement de ses crédits à l'Afrique, ce qui les porte à 20 milliards de dollars, pour les trois années à venir. L'annonce a été faite par le président chinois Hu Jintao en présence de son homologue sud-africain Jacob Zuma, du président du Bénin et de l'Union africaine Boni Yayi ainsi que du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, à l'ouverture de la cinquième conférence ministérielle du Forum de coopération Chine-Afrique (FOCAC).

Au vu de l’implication croissante de la Chine en Afrique, le doublement des crédits n’est pas une surprise, après l’annonce de 10 milliards en 2009 en Egypte. La Chine multiplie en effet les investissements, notamment dans les matières premières nécessaires à la poursuite de sa croissance.

Cette annonce propulse la Chine loin devant les bailleurs de fonds traditionnels que sont les pays occidentaux, notamment l'Europe et les institutions de Breton Woods (FMI-Banque mondiale).

Les échanges commerciaux entre la Chine et l'Afrique ont atteint un niveau record de 1666,3 milliards de dollars l'année dernière, ce qui place la Chine au premier rang des partenaires commerciaux du continent.

Une étude de la Banque Africaine de Développement (BAD) parue en 2011 avait révélé que "les investissements directs étrangers (IDE) de la Chine en Afrique ont augmenté en moyenne de 46% par an durant la dernière décennie".

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.