Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - Les actions de Vodacom Tanzania Plc (DSE: VODA) ont augmenté au 1er jour de cotation, revalorisées de plus de 6% de leur prix d’émission, ce mardi qui marquait les débuts de l’opérateur de téléphonie mobile sur la bourse de Dar es Salaam, (Dar Es Salaam Stock Exchange-DSE).

 

« Le cours des actions de Vodacom a connu une modeste augmentation après l’introduction [en bourse], par rapport aux précédentes entrées en bourse des entreprises de cimenterie et de logistique qui ont été doublement revalorisées à leurs débuts.», a déclaré à Reuters George Fumbuka, directeur général de Core Securities. «Toutefois, il s’agit d’un bon début ... cela donne aux investisseurs un choix plus large de portefeuilles sur le marché boursier local. », ajoute le responsable

 

Close le 28 juillet dernier, l’offre publique initiale (IPO), destinée à ouvrir une portion du capital découpée en 560 millions d'actions à 850 shillings l’unité, a connu un franc succès en dépit de ses débuts difficiles dus à la restriction imposée aux investisseurs étrangers. Au total, l’opération sur la place tanzanienne a permis de lever 476 milliards de shillings tanzaniens (213 millions de dollars).

L'introduction en bourse faisait partie des obligations imposées par le gouvernement à toutes les entreprises de télécommunications d’ouvrir au moins 25% de leurs fonds propres au marché local. Selon les autorités tanzaniennes, la mesure vise essentiellement à améliorer la transparence dans le mode de gestion de ces opérateurs ainsi qu’à accorder au public, la possibilité de participer indirectement à la croissance inclusive de l’activité économique dans le pays, par le mécanisme des dividendes.

 

A cet effet, l’offre initiale de la branche tanzanienne de Vodacom avait exclu les investisseurs étrangers. Mais face au faible engouement sur le marché domestique, les autorités de l’opérateur ont dû dresser un second plan d’introduction incluant d’éventuels demandeurs étrangers ; ce qui a permis à ces derniers de s’offrir environ 40% du portefeuille ouvert au public.

 

Les télécommunications représentent l'un des secteurs à plus forte croissance en Tanzanie. Les deux autres principaux opérateurs mobiles, la filiale de Millicom, Tigo, et le bras tanzanien de l'opérateur indien Bharti Airtel, ont également présenté des plans d’IPO, mais leurs introductions en bourse n’ont pas encore été approuvées par l’autorité de régulation des places boursières

 

Pour rappel, le nombre d'abonnés à la téléphonie mobile en Tanzanie a augmenté de 0,9% l'an dernier à 40,17 millions, grâce au lancement de téléphones mobiles moins chers dans un pays qui compte environ 50 millions d'habitants.

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.