Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - Le premier assureur sud-africain Sanlam a annoncé, dans un communiqué publié le 24 novembre, qu’il allait prendre 30% du groupe marocain Saham Finances, pour 375 millions de dollars, dans le cadre d’un plan d’expansion en Afrique du Nord et de l’Ouest.

 

Saham va acquérir cette participation auprès de la Société financière internationale (SFI/IFC), la filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, et de la firme de private equity Abraaj Group, a-t-on précisé de même source.

 

«La transaction offre au groupe Sanlam une opportunité pour se développer à la fois en Afrique du Nord et de l’Ouest», s’est félicité l’assureur sud-africain dans son communiqué.  

 

Les compagnies d’assurances sud-africaines, qui ont vu leurs marges baisser sur leur marché domestique  en raison notamment des  pertes d’emplois enregistrées dans les secteurs des mines et de l’industrie manufacturière, ont donné ces dernières années un coup d’accélérateur à leurs stratégies d’expansion en Afrique en vue de préserver un niveau élevé de croissance.

 

Fondé en 1995 par Moulay Hafid Elalamy, l’actuel ministre marocain de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, le groupe Saham est présent dans 26 pays africains.

 

Sanlam opère déjà dans douze pays africains (Botswana, Namibie, Malawi, Kenya, Tanzanie, Zambie, Ghana, Nigeria, Ouganda, Swaziland, Rwanda, Mozambique). Le groupe sud-africain, qui dispose aussi de filiales en Inde, en Malaisie et au Royaume-Uni, avait annoncé en septembre dernier qu’il vise à générer plus de 20% de son chiffre d’affaires annuel en dehors de son marché domestique, au cours des cinq prochaines années.