Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Xinhua) -- Le Gabon vient de découvrir deux gisements d'hydrocarbures dans le domaine pétrolier conventionnel, a annoncé mercredi à Libreville dans une conférence de presse, le ministre gabonais des Hydrocarbures, Etienne Dieudonné Ngoubou.

Le premier gisement d'huile et de gaz d'une taille moyenne a été découvert par la société française Perenco Oil and Gas Limited (POGL), sur le permis Nziembou, qui est situé dans la province de la Ngounié au sud du Gabon.

Ce gisement renfermerait près de 20 millions de barils. " Actuellement, des forages d'appréciation sont en cours pour évaluer avec plus de précisions les réserves et le niveau de production de pétrole associé", a indiqué le ministre.

"Cette découverte sera rapidement mise en production par POGL, vue la proximité des infrastructures de production existantes", a- t-il ajouté, précisant qu'une rapide entrée en production de ce gisement contribuerait à améliorer la production nationale qui est de 220.000 barils par jour.

La deuxième découverte est celle du gisement de gaz à condensat par la société italienne Eni Gabon dans la province de l'Estuaire (au large de la baie de Pongara) dans les environs de Libreville.

La société sud-africaine Ophir Gabon fore dans la même zone située dans l'offshore profond.

"Cette découverte de gaz impacte positivement sur le domaine offshore qui est encore sous exploré et qui n'a pas encore révélé tout son potentiel en hydrocarbures", a dit avec espoir le ministre Ngoubou.

Le Gabon souhaite une exploitation rapide de ce gaz pour alimenter les centrales électriques de la région de Libreville, notamment la zone économique spéciale de N'Kok à 27 km de Libreville.

Le pétrole reste depuis les années 70 la première richesse du pays. Malgré une chute de la production amorcée depuis 1997, le pétrole supporte toujours entre 60 et 70% du budget de l'Etat gabonais.