Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Le gouvernement burundais a revu à la hausse vendredi les prix des produits pétroliers à la pompe en raison du changement intervenu au niveau des prix de ces produits sur le marché international.

Le prix de l'essence super vient de passer de 2 200 Fbu (1,44 dollars) à 2 270 Fbu (1,48dollars), celui du gasoil de 2 150 Fbu ( 1,40 dollars) à 2 270 Fbu (1,44 dollars) et celui du pétrole de 2 040 Fbu (1,33 dollars) à 2 120 Fbu (1,39 dollars).

"Le prix à la pompe a varié à la hausse à cause d'une forte flambée des prix du pétrole sur le marché international", a expliqué le ministre du Commerce, de l'Industrie, des Postes et du Tourisme, Victoire Ndikumana, dans un communiqué de presse rendu public samedi.

Elle a fait savoir que par rapport à la dernière hausse des prix de ces produits le 29 juillet 2013, les prix actuels en dollars et par m3 ont connu une hausse respective de 37,71 pour l' essence, 29,04 pour le gasoil et 43,68 pour le pétrole.

Elle a indiqué que le gouvernement a dû abandonner une partie de ses recettes, notamment les droits d'accises et la Taxe sur la Valeur Ajoutée, pour alléger la répercussion de ces augmentations sur le prix à la pompe de ces produits pétroliers. Ainsi, le gouvernement doit supporter une subvention totale de 1 586 152 000 Fbu (1 040 099 dollars) pour le seul mois de septembre 2013 pour que le prix à la pompe reste à un niveau acceptable.

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.