Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - Au Ghana, la Banque centrale a réduit de 150 points de base, à 21%, son principal taux directeur évoquant la baisse du niveau des prix à la consommation qui sont conformes à ses objectifs à moyen terme.

 

La coupe reflète le ralentissement des risques d’inflation soutenu par la stabilité du cedi, la monnaie locale, a expliqué lundi, le gouverneur Ernest Addison dans une conférence de presse dans la capitale Accra.

 

« Hormis tout choc externe imprévu, la politique monétaire actuelle et la stabilité attendue du taux de change devraient assurer la stabilité des prix.», a déclaré M.Addison.

La banque espère que l'inflation dans sa globalité continuera à diminuer et convergera vers son objectif de 8% à moyen terme, avec une approximation de 2 points de pourcentage plus ou moins, en 2018.

 

De 19% en 2016, l’inflation est descendue à 12%, fin juin dernier, convergeant vers l’objectif du régulateur de la politique monétaire ghanéenne.

 

La révision à la baisse pourrait également stimuler les investissements internes et porter la croissance du Ghana, qui devrait reprendre à un rythme plus dynamique cette année, après l’atonie de l’année dernière.

 

Pour rappel, la coupe du lundi est la troisième de cette année.

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.