Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - L’agence de notation Moody’s vient de relever la perspective de la note souveraine du Maroc, qui passe de stable à positive, tout en maintenant sa notation «Ba1».

 

Moody’s a motivé décision par l’amélioration de la situation des finances publiques du pays. Les réserves de change cumulées couvrent actuellement plus de 7 mois d'importations contre 4 mois seulement à la fin 2012. Le Maroc a profité, selon l’agence, de la baisse des prix du pétrole, contrairement à d’autres pays de la zone MENA. Le déficit budgétaire s’est aussi nettement amélioré depuis 2012.

L’agence salue d’autre part la progression de la mise en œuvre des réformes économiques et le maintien des équilibres budgétaires à un niveau soutenable. Moody’s estime, par ailleurs, que le Maroc devrait continuer à faire baisser son ratio dette/PIB pour atteindre l’objectif fixé par le gouvernement pour 2020, en l’occurrence 60%. A fin 2016, ce ratio est estimé par Moody’s à 64,8% du PIB.

 

La progression des exportations marocaines figure également parmi les points positifs cités par Moody’s, qui souligne que l'automobile, l'aéronautique ou encore l'électronique sont aujourd’hui des secteurs à très forte valeur ajoutée pour les exportations du pays. L’agence américaine s'attend à ce que le niveau des exportations de ce qu’on appelle les « nouveaux métiers mondiaux du Maroc » continue à croître fortement durant les prochaines années puisque certaines entreprises installées au royaume sont désormais parfaitement intégrées dans la chaîne de production mondiale.

 

x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.  En savoir plus.

x

Newsletter