Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - Après la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm) de l’Afrique de l’Ouest, en Côte d’Ivoire, Jean Claude Mgbwa, le président de la Commission des marchés financiers (CMF), le régulateur du Douala Stock Exchange (DSX), s’est rendu au mois de février dernier à Libreville, apprend-on dans un communiqué officiel.

Au cours de son séjour en terre gabonaise, le président de la CMF a eu une séance de travail avec les responsables de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf), le régulateur de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (Bvmac), dont le siège est dans la capitale gabonaise. Cette rencontre entre les régulateurs des deux places boursières, qui se font concurrence dans la zone Cemac, « s’inscrit dans le cadre d’une démarche de coopération devant contribuer à insuffler une dynamique de développement au marché financier en Afrique centrale ».

 

Un développement que de nombreux experts ne voient pas en dehors de la fusion de la Bvmac et de la DSX, deux places boursières nées davantage du fait des égoïsmes nationaux que d’une réelle volonté de doter la zone Cemac d’un marché financier efficace.

 

x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.  En savoir plus.

x

Newsletter