Société Générale a signé des accords avec deux groupes bancaires panafricains en vue de la cession de ses filiales au Congo et en Guinée Équatoriale au Groupe Vista, et de ses filiales en Mauritanie et au Tchad au Groupe Coris.

     

    Ces quatre accords prévoient la cession totale des parts du groupe Société Générale dans ses filiales locales africaines : Société Générale Congo, Société Générale de Banques en Guinée Équatoriale, Société Générale Mauritanie, et Société Générale Tchad, actuellement détenues respectivement à 93,5%, 57,2%, 95,5% et 67,8% par le groupe Société Générale.

     

    Selon les engagements pris, les deux groupes bancaires panafricains Vista et Coris reprendraient la totalité des activités opérées par Société Générale au Congo, en Guinée équatoriale, en Mauritanie et au Tchad, ainsi que l’intégralité des portefeuilles clients et l’ensemble des collaborateurs au sein de ces entités. Le groupe Société Générale est confiant dans la capacité du Groupe Vista et du Groupe Coris à poursuivre la stratégie de développement de ces entités, au bénéfice des clients, partenaires, des   collaborateurs et des économies locales.

    La réalisation de ces opérations, qui pourrait intervenir d’ici la fin de l’année 2023, est soumise à l’approbation des instances de gouvernance des entités, aux conditions suspensives usuelles ainsi qu’à la validation des autorités financières et réglementaires compétentes. Ces cessions auraient un impact positif d’environ 5 pbs sur le ratio CET1 du Groupe à leur date de finalisation.

     

    L’Afrique est une zone géographique à potentiel de croissance où le Groupe a bâti une présence historique et entend concentrer ses ressources sur les marchés où il peut se positionner parmi les banques de tout premier plan, en synergie avec les autres métiers du Groupe et avec une taille critique permettant une contribution satisfaisante et durable à la création de valeur. Société Générale offre la combinaison unique de l’expertise et du savoir-faire d’une banque internationale avec la proximité d’une banque implantée localement. Le Groupe reste également pleinement engagé dans l’accompagnement de ses grands clients sur le continent africain, à travers ses franchises mondiales de banque de financement et d’investissement.

     

    Société Générale a également ouvert une réflexion stratégique sur sa participation de 52,34% au capital de l’Union Internationale de Banques (UIB), filiale de Société Générale en Tunisie. Cette démarche vise à explorer les options possibles permettant à l'UIB de mieux mettre en œuvre son potentiel de développement dans les années qui viennent, au bénéfice de ses actionnaires, de ses clients et des collaborateurs. Dans ce cadre, un processus non exclusif est engagé.

     

    african indices

    BRVM-CI213.50+0.43%29/02
    BSE DCI9,009.48-29/02
    DSE ASI1,770.94-29/02
    EGX 3028,964.41+0.30%29/02
    GSE-CI3,227.85+0.38%29/02
    JSE ASI72,204.56-1.28%28/02
    LuSE ASI12,071.82+1.37%29/02
    MASI13,031.16-0.78%29/02
    MSE ASI113,039.66-0.22%29/02
    NGX ASI99,980.30+0.72%29/02
    NSE ASI92.49-0.70%29/02
    NSX OI1,504.77-1.33%28/02
    RSE ASI144.47-29/02
    SEM ASI1,904.12+0.39%29/02
    TUNINDEX8,615.19+0.56%28/02
    USE ASI918.74-0.61%29/02
    ZSE ASI525,570.76+1.71%29/02
    loading...
    Popular
    Latest