Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

La Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) sera officiellement lancée le 1er janvier, a-t-il été entériné et confirmé samedi lors de la tenue virtuelle du13ème sommet extraordinaire de l’Union africaine (UA). Ce lancement était initialement prévu en juillet 2020 mais a dû être reporté à cause de la situation liée à la Covid-19.

 

« Jusqu’au mois d’août, 42 des 55 États africains étaient en confinement total ou partiel. Nous avons dû en tenir compte. Il n’était pas possible de faire avancer les choses dans ces circonstances », a souligné le sud-africain Wamkele Mene, premier secrétaire de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), lors d’une visioconférence à l’université du Witwatersrand, à Johannesburg, le 11 novembre.

Il reste cependant aux pays membres à négocier les droits de douane et la règle d’origine, dossier majeur et épais. La base de négociation est la suppression de 90% des droits de douane sur une période allant de 5 à 15 ans et un taux d’intégration de 50% s’agissant de la règle d’origine.

 

Rappelons que la ZLECAF vise à créer un marché africain de 1,27 milliard de consommateurs avec un PIB cumulé d’environ $ 2,3 à 3,4 billions. Son projet a été initialement lancé il y a 57 ans.