Récemment, certains investisseurs ont exprimé leurs inquiétudes quant à la viabilité d'investir à la Bourse du Zimbabwe (ZSE) à la lumière d'une performance depuis le début de l'année supérieure à 100% sur plusieurs titres de la bourse comme Simbisa Brands, Axia Corporation et Ecocash Holdings.

     

    Simbisa Brands a gagné 214 % depuis le début de l'année, tandis qu'Axia Corporation et Ecocash Holdings ont respectivement gagné 233 % et 99 % sur la même période.

     

    Dans l'ensemble, le ZSE a gagné 65 % entre janvier et avril 2022, tandis que la croissance de l'indice des prix à la consommation (IPC) sur la même période a été de 20 %.

     

    De plus, le taux de change officiel s'est déprécié de manière disproportionnée de 35 % sur la même période. D'ou la question, "Est-ce que le ZSE est dans une bulle spéculative ?"

     

    Selon usnews.com, une bulle boursière est une hausse rapide du prix des actions ou d'autres actifs, hausse non justifiée par les fondamentaux économiques, et généralement suivie d'une forte baisse des prix une fois que l'enthousiasme des investisseurs s'estompe.

    Les bulles boursières se développent lorsque (i) les investisseurs ne comprennent pas les moteurs fondamentaux du marché boursier et (ii) les éléments constitutifs des fondamentaux ne sont pas clairs et les investisseurs « suivent le courant », créant un air d'achat spéculatif.

    Dans certains cas, un phénomène connu sous le nom de "Greater Fool Theory" (Théorie du plus grand fou, également appelée théorie du survivant) attise la hausse du marché. Ce phénomène se manifeste lorsque les investisseurs sont conscients qu'un actif est surévalué et l'achètent toujours dans l'espoir de le revendre à un prix encore plus élevé à un autre acheteur manifestant le même phénomène - un acte classique consistant à lancer une grenade à la personne suivante avant qu'elle n'explose. Les bulles peuvent se manifester sur les marchés boursiers, les marchés des matières premières, le crédit ou toute autre classe d'actifs.

     

     

    Le premier cas documenté de bulle a été documenté en République néerlandaise en 1634, où des spéculateurs ont acheté des bulbes de tulipes, qui étaient à l'époque un symbole convoité de statut. Lorsque la demande de fleurs s'effondre en 1637, le prix des bulbes de tulipes s'effondre au détriment des investisseurs spéculatifs. Ce cas de bulles boursières a par la suite donné naissance au terme de "tulip mania", métaphore d'une grande bulle économique à l'époque moderne.

     

    Un autre cas populaire de bulles économiques est la bulle Internet qui s'est produite entre 1995 et 2002. Lorsque la pertinence d'Internet a commencé à s'étendre au-delà de l'utilisation gouvernementale dans les années 90, elle a souligné la flambée du prix des actions de sociétés Internet, ce qui a conduit au gain stratosphérique du NASDAQ de 579 % entre 1995 et 2000. Cependant, une série de faillites de ces sociétés Internet est devenue l'épingle qui a fait éclater la bulle Internet en 2002.

     

    La bulle la plus récente connue est la bulle du marché immobilier américain qui s'est effondrée en 2007 et est devenue le prologue de la crise financière mondiale de 2008. Selon Sanlam, les prix de l'immobilier aux États-Unis ont presque doublé entre 1996 et 2006 en raison de taux d'intérêt bas et d'une mauvaise vérification et notation sur les instruments financiers résultants des emprunts immobiliers. Les prix des logements ont commencé à baisser en 2006 et les effets d'entraînement ont entraîné la plus forte contraction mondiale depuis les années 1930.

     

    Les bulles se dénouent souvent en cinq phases, à savoir (i) le déplacement, (ii) le boom, (iii) l'euphorie, (iii) la prise de bénéfices et (v) la panique.

    La phase de déplacement est pilotée par un nouveau paradigme qui crée la bulle. Dans les exemples ci-dessus, le symbole de statut très convoité du bulbe de tulipe, l'engouement "Web 1.0" dans les années 90, et les taux hypothécaires historiquement bas ont été les artisans des bulles que ces paradigmes ont précédées.

     

    Un examen plus approfondi du paysage économique plus large du Zimbabwe et des marchés de capitaux locaux révèle un paradigme potentiel qui pourrait justifier les inquiétudes des investisseurs, à savoir l'augmentation spectaculaire de l'activité des investisseurs particuliers  (Retail Investors) depuis l'introduction de la plate-forme ZSE Direct en 2020.

    La croissance du nombre d'utilisateurs de la plateforme coïncide également avec une croissance irréelle des prix de nombreuses actions à petite capitalisation tout au long de 2021, comme les gains YTD respectifs de Getbucks et Unifreight de 16 011 % et 4 700 %.

    Cependant, nous estimons que cela ne suffit pas pour justifier une bulle de la même manière que la saga GameStop n'a pas abouti à une bulle boursière en 2021.

     

     

     

    La deuxième partie est la phase de boom qui se caractérise par une hausse des prix motivée par la peur de manquer plus que par les fondamentaux.

    Alors que les cours des actions sur le ZSE n'ont cessé d'augmenter, ces mouvements ont été fondamentalement motivés par la dépréciation de la monnaie locale sur le marché parallèle. La performance de 60 % de la bourse depuis le début de l'année coïncide avec la dépréciation de 60 % de la monnaie, passant de 200 au début de l'année à 320 la deuxième semaine d'avril 2022. En outre, nous observons que le marché intègre également les taux de change futurs dans les prix actuels du marché, et compte tenu de la progression des taux locaux à ce jour, cela est susceptible de faire grimper fondamentalement les prix encore plus haut tout au long de l'année sans créer de bulle.

     

     

    La phase d'euphorie qui suit est caractérisée par les investisseurs présentant la théorie du grand fou. Les preuves du stade d'euphorie sur le ZSE sont très limitées et incohérentes. L'introduction d'un impôt punitif sur les gains en capital sur les actions détenues pendant moins de six mois a également dissuadé toute activité spéculative des investisseurs.

     

     

    L'étape de prise de bénéfices ne s'applique guère au ZSE étant donné que la bourse est l'une des meilleures de couverture contre l'inflation au Zimbabwe en l'absence de liquidité sur le Victoria Falls Exchange (VFEX) et de facilités hypothécaires accessibles pour les investissements immobiliers.

     

     

    Nous sommes d'avis qu'une phase de panique, bien que subjective, est peu susceptible de se manifester étant donné le manque de preuves des quatre premières phases.

     

    Nous réitérons cela dans l'ensemble; le ZSE est valorisée de manière équitable, les évolutions autour des taux du marché parallèle entraînant fortement les prix des actifs. Nous notons que certaines actions ont dépassé les fondamentaux, mais les cours des actions ZSE sont notoirement bas, ce qui limite souvent le risque de baisse pour les investisseurs.

     

    Cet article est une traduction de  "Is ZSE in a bubble" dans les colonnes de The Zimbabwe Independent (Lien ci-dessous), par Tafara Mtutu, research analyst chez Morgan & Co. — tafara@morganzim.com or +263 774 795 854

     

    MARKET STATUS: CLOSED

    loading...
    Hausses
    Baisses
    Volume
    ECOCASH HOLDINGS ZIMBABWE669.00+9.74%29/02
    NAMPAK ZIMBABWE487.46+9.43%29/02
    MORGAN & CO MADE IN ZIMBABWE ETF20.00+5.26%29/02
    DAIRIBORD HOLDINGS1,050.66+5.07%29/02
    OLD MUTUAL ZSE TOP 10 ETF91.42+4.89%29/02
    PADENGA HOLDINGS14.00-6.67%29/02
    PROPLASTICS1,350.00-3.55%29/02
    MEIKLES2,422.50-1.22%29/02
    CBZ HOLDINGS7,900.00-0.63%29/02
    STARAFRICACORPORATION8.27-0.36%29/02
    ECONET WIRELESS ZIMBABWE1,806.20560,20029/02
    OK ZIMBABWE600.00207,90029/02
    SEED CO2,350.18192,10029/02
    DELTA CORPORATION8,542.83164,50029/02
    DATVEST MODIFIED CONSUMER STAPLES ETF18.5590,00029/02

    🇿🇼 Dollar Zimbabwéen



    african indices

    BRVM-CI213.50+0.43%29/02
    BSE DCI9,009.48-29/02
    DSE ASI1,770.94-29/02
    EGX 3028,964.41+0.30%29/02
    GSE-CI3,227.85+0.38%29/02
    JSE ASI72,204.56-1.28%28/02
    LuSE ASI12,071.82+1.37%29/02
    MASI13,031.16-0.78%29/02
    MSE ASI113,039.66-0.22%29/02
    NGX ASI99,980.30+0.72%29/02
    NSE ASI92.49-0.70%29/02
    NSX OI1,504.77-1.33%28/02
    RSE ASI144.47-29/02
    SEM ASI1,904.12+0.39%29/02
    TUNINDEX8,615.19+0.56%28/02
    USE ASI918.74-0.61%29/02
    ZSE ASI525,570.76+1.71%29/02
    loading...
    Popular
    Latest