Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - L’agence de notation Fitch Ratings a annoncé, dans un rapport publié le 8 juin, avoir confirmé la note du crédit souverain à long terme de l’Afrique du Sud à «BBB-» en devises étrangères et «BBB» en monnaie locale, avec des perspectives stables.

 

Cette note représente le plus bas échelon dans la catégorique dite d’investissement (Investment grade).

 

«La note «BBB-» reflète une faible croissance du PIB, des déficits budgétaires et extérieurs importants et des niveaux d’endettement élevés, qui sont compensées par des institutions politiques fortes, des marchés de capitaux locaux profonds et une structure de la dette publique favorable», a expliqué Fitch dans son rapport.

 

L’agence a également soulevé une montée des tensions politiques en Afrique du Sud.

 

«Le licenciement de deux ministres des Finances en une semaine en décembre dernier et les tensions ultérieures entre le nouveau ministre des Finances Pravin Gordhan et d'autres parties au sein du gouvernement ont soulevé des interrogations sur l'engagement du gouvernement à assurer un assainissement budgétaire durable et une gestion prudente des entreprises publiques», a relevé Fitch, qui s’attend à ce que le Congrès national africain (ANC, au pouvoir), perde du terrain lors des prochaines élections locales en prévues en août.

 

Selon les projections de la banque centrale sud-africaine, l’économie de la nation arc-en-ciel devrait enregistrer une croissance 0,6% en 2016 contre 1,3% en 2015.

 

Fitch est la troisième agence de notation internationale à confirmer la note de l’Afrique du Sud, après Moody’s (Baa2) et Standard & Poor’s (BBB-). Ces deux dernières agences ont cependant assuré leurs nouvelles évaluations de perspectives négatives.