Le Zimbabwe a annoncé le lancement d'une nouvelle monnaie, le pays ayant renoncé à sauver le dollar zimbabwéen.

    La nouvelle monnaie, appelée ZiG, sera introduite le 8 avril 2024, avec un taux de change initial fixé à 13,56 pour un dollar.

    En outre, un nouveau taux d'intérêt de 20 % a été établi, contrastant fortement avec le taux précédent de 130 % sur l'ancien dollar zimbabwéen.

    La nouvelle monnaie sera adossée à un panier diversifié de devises étrangères, d'or et d'autres métaux précieux.

    Cette mesure a été annoncée par le gouverneur de la banque centrale du Zimbabwe, John Mushayavanhu, lors d'une conférence de presse à Harare.

    • "Nous voulons une monnaie nationale solide et stable dans ce pays", a-t-il déclaré. "Il n'est pas utile d'imprimer de l'argent. En tout cas, sous ma direction, cela ne se produira pas".

    Lors de l'annonce, il a également décrit la conversion des soldes en dollars zimbabwéens détenus par les banques dans la nouvelle monnaie ZiG.

     

     

    Les difficultés monétaires du Zimbabwe

    Selon Bloomberg, cette dernière mesure marque la sixième tentative de la Banque centrale zimbabwéenne d'établir une monnaie durable depuis 2008, lorsque le FMI a estimé l'inflation du pays à 500 milliards de pourcent, ce qui a rendu la monnaie zimbabwéenne sans valeur.

    • Cette année, le dollar zimbabwéen a perdu environ 80 % de sa valeur sur le marché officiel, ce qui en fait la deuxième monnaie la moins performante au monde.
    • La dépréciation de la monnaie a entraîné un changement significatif, puisque plus de 80 % des transactions au Zimbabwe sont désormais effectuées en dollars américains.
    • Cette tendance a coïncidé avec une accélération notable de l'inflation, qui a atteint 55,3 % en mars, contre 47,6 % le mois précédent.

     

    Le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa a initialement fait part, en février, de l'intention de son administration d'introduire une "monnaie structurée".

    Par la suite, le ministre des finances, Mthuli Ncube, a laissé entendre que cette monnaie pourrait être soutenue par l'or. En conséquence, la banque centrale a retardé sa déclaration de politique monétaire afin de peaufiner le projet.

    John Mushayavanhu a pris ses fonctions de gouverneur de la banque centrale le 28 mars, un mois plus tôt que prévu. Il s'est engagé à adopter des politiques monétaires plus orthodoxes au cours de son mandat.

     

    african indices

    BRVM-CI220.13+0.33%17/05
    BSE DCI9,151.06-17/05
    DSE ASI1,777.70-0.17%17/05
    EGX 3026,142.84+3.27%16/05
    GSE-CI3,744.97+0.32%17/05
    JSE ASI79,530.63+0.03%17/05
    LuSE ASI12,871.39-17/05
    MASI13,426.13+0.11%17/05
    MSE ASI113,694.34-17/05
    NGX ASI98,125.73-0.03%17/05
    NSE ASI110.51+1.21%17/05
    NSX OI1,754.58+0.81%17/05
    RSE ASI144.91-17/05
    SEM ASI2,006.67+0.24%17/05
    TUNINDEX9,177.79+0.60%17/05
    USE ASI1,051.71-0.21%16/05
    ZSE ASI94.65+0.71%17/05