Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Dénommés « billets d’obligation », les nouveaux billets remplacent le dollar américain et le rand sud-africain adoptés en 2009. Le Pays est à court de liquidités.

 

L’introduction de cette nouvelle monnaie a pris effet le 28 novembre 2016. Une iniatiative qui rencontre beaucoup d’adversités, notamment du côté de l’opposition qui craint le retour de l’hyperinflation dans le pays. L’annonce a provoqué une panique et des retraits massifs dans les banques.

 

Pour certains habitants, « cette monnaie devrait être acceptée par tout le monde parce qu’elle est émise par le gouvernement. Quiconque la refuse est clairement opposé au gouvernement et devra être dénoncé à la police ». Déjà le 1er janvier 2016, le yuan était censé faire office de monnaie officielle. La nouvelle monnaie a une valeur égale à celle du dollar américain. Pour éviter d’inonder le marché national, sa quantité sera limitée, indique les autorités zimbabwéennes.

Ainsi, seulement la valeur de 10 millions de dollars américains sera mise en circulation, en coupures de deux et cinq dollars dans un premier temps, et les retraits hebdomadaires limités à 150 dollars.

 

Quelques chiffres de l'hyperinflation au Zimbabwe, en 2008 :

 

- un œuf coûtait 50 milliards de dollars zimbabwéens;

 

- une miche de pain coûtait le même prix, soit le coût d'environ 12 voitures neuves, 10 ans auparavant;

 

- le taux d'inflation avait atteint 231 000 000 %.

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.