Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - Le Week-end écoulé, le Kenya a formalisé la création de 17 nouveaux blocs d’exploration pétrolière (à travers tout le pays) qui feront l’objet d’une vente aux enchères internationale, l’année prochaine.

 

Cela porte à 63 le nombre de blocs vers lesquels l’Etat souhaite attirer des investissements. Une nouvelle qui ne manquera pas d’accentuer l’intérêt des grandes multinationales pétrolières pour le Kenya dont le potentiel est de plus en plus important. La semaine dernière, par exemple, le cabinet canadien DeGolyer and MacNaughton avait réalisé une étude d’évaluation indépendante du potentiel des blocs onshore 10BB et 13T situés dans le bassin du Lokichar qui est désormais de 766 millions de barils de pétrole, en progression de 150 millions de barils par rapport aux dernières estimations.

 

Les premières gouttes d’huile couleront dans le pays à partir de 2017, selon les officiels.

 

Le plan de construction d’un pipeline, pour l’exportation du brut, a été annoncé et Nairobi recherche un FEED pour l’élaboration du projet qui coûtera 2,1milliards $.

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.