Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

La Côte-d'Ivoire a levé 180 milliards de francs CFA pour le financement de projets d'infrastructure en 2012, grâce à une combinaison d'obligations et de bons du trésor, a déclaré le directeur du Trésor Adama Koné.

La nation ouest-africaine, premier producteur mondial de cacao, est à la recherche de financement pour les efforts de reconstruction après une décennie de crise politique couronnée par une brève guerre civile l'an dernier.

La confiance dans les perspectives du pays a été à la hausse depuis la fin du conflit, en grande partie grâce aux efforts du président Alassane Ouattara, ancien haut responsable du FMI et de la BCEAO.

Le pays prévoit un accord soutenu par le FMI pour réduire sa dette extérieure s'élevant à 12,5 milliards de dollars de 40% le mois prochain, à environ 30% de son PIB.

un emprunt obligataire de 60 milliards de F CFA sur trois ans a été lancé en Avril dernier et a été sursouscrit de près de 20%.

Selon le directeur du Trésor, en 2012 la priorité sera donnée au investissement.

Le FMI prévoit une croissance économique de 8% cette pour le pays, après une contraction de 4.7% en 2012, ainsi qu'une inflation inférieure à 2%.

Source: Reuters

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.