Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Pour le 1er semestre de l'année en cours, le Niger a produit près de 3 milliards de barils de pétrole brut au niveau du bloc d'Agadem (extrême est), exploité par la société chinoise la China National Petroleum Corporation (CNPC), apprend-on vendredi auprès du ministère nigérien du Pétrole.

Au cours de la même période, précise la même source, 113 524 tonnes d'essence, 217 222 tonnes de gasoil et plus de 20 000 tonnes de gaz domestique, ont été raffinées au niveau de la Société de Raffinage de Zinder (est), à capitaux sino-nigériens.

En rappel, c'est la société chinoise CNPC qui s'est engagée dans l'exploitation du pétrole nigérien. En plus de la construction de la raffinerie de Zinder, d'une capacité de 100 000 tonnes, elle a également construit un pipe-line pour le transport du pétrole brut des champs pétrolifères d'Agadem à la Raffinerie de Zinder, long de 462 km.

C'est ainsi que depuis le lancement officiel, le 28 novembre 2011, par le président nigérien Mahamadou Issoufou de la production nationale à Oualéléwa, près de Zinder et de la mise en service de la Raffinerie de Zinder (SORAZ), le Niger, en plus qu'il assure sa propre consommation en hydrocarbures, est devenu exportateur de produits pétroliers.