Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - La Banque du Caire entend entrer en bourse au premier semestre de cette année. Cette opération traduit l’ambition du gouvernement égyptien de céder une partie de certains actifs publics afin de renforcer le marché boursier national et attirer des investisseurs.

 

Selon la bourse du Caire, la banque a soumis une requête d’adhésion formelle.

L’introduction sera pilotée par EFG-Hermes et HSBC, indique Reuters. Selon Tarek Amer, le gouverneur de la Banque centrale égyptienne, la Banque du Caire ouvrira 20% de son capital au public via un appel public à épargne (IPO) qui sera la plus grande qu’ait connue la bourse du Caire depuis 2010.

 

L’entrée en bourse de l’établissement sera suivie de celle de l’African International Bank (AAIB) qui entend ouvrir, elle, 40% de son capital au public. L’économie égyptienne lutte pour retrouver son niveau d’avant la révolution de 2011 qui a fait fuir touristes et capitaux étrangers du pays.