Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - Le gouvernement égyptien va introduire deux banques publiques en bourse et céder une troisième à un investisseur stratégique d’ici fin 2016, a annoncé le gouverneur de la Banque centrale, Tarek Amer, le 26 mars.

 

Dans un entretien accordé à une chaîne de télévision locale, M. Amer a précisé qu’une participation de 20% dans la Banque du Caire, l’une des trois plus importantes banques du pays, sera proposée aux investisseurs sur l’Egyptian Exchange dans le cadre d’une augmentation de capital.

 

La deuxième IPO portera sur 40% de l’Arab African International Bank (AAIB). Cette participation qui sera mise en vente sur le marché boursier local est détenue à parts égales par l’Etat égyptien et Kuwaït Investment Authority, le fonds souverain koweïtien. «Nous voulons renforcer la bourse pour rendre l'Egypte attrayante pour les investisseurs étrangers», a expliqué M. Amer.

 

Le gouverneur de la Banque centrale égyptienne a, par ailleurs, fait savoir que la United Bank of Egypt, un autre établissement public de moindre taille, devrait être cédé à un investisseur stratégique avant la fin de l’année en cours.

 

L’Etat égyptien contrôle trois parmi les principales banques égyptiennes: National Bank of Egypt, Banque Misr et la Banque du Caire. Il détient aussi une participation de 50 % dans l’AAIB.