Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - L'EGX 30, le principal indice de l'Egyptian Exchange, le marché financier égyptien, a terminé sa semaine (le jeudi pour le calendrier arabe) sur une baisse de 1,29% à 12 240 points, soit son niveau le plus bas depuis le début de l'année 2017, apprend-on des indications fournies par le site African Markets.

 

Les investisseurs dont certains ont accumulé des plus-values de près de 100% sur les 12 derniers mois, semblent afficher aujourd’hui une certaine inquiétude, à mesure que la réintroduction de la taxe sur les transactions boursières se précise.

 

Le ministère des finances se préparerait à transmettre dès le mois de mars prochain, un projet de loi qui introduira un droit de timbre de 4 livres pour 1000 actions échangées, soit 2 livres payées par le vendeur et les deux autres par l'acheteur.

Le souhait du gouvernement serait que cette règlementation entre en vigueur avant le mois de mai 2017, avec pour objectif de mobiliser jusqu'à 94,5 millions $ de recettes fiscales. Cet engagement a été pris par les autorités égyptiennes dans le cadre des mesures à prendre pour obtenir l’appui de 12 milliards $, accordé fin 2016 par le FMI.

 

Les données de transaction sur l'Egyptien Exchange indiquent que les décisions de vente ont augmenté, après l'annonce de cette nouvelle. Les données des transactions sur l’Egyptian Exchange, font ressortir que les ordres de ventes ont été plus nombreux, après que cette information ait été publiée sur le site Arab Finance.

 

Une situation qui laisse penser que le marché a mal perçu cette annonce. Certains analystes estiment toutefois, que ce sentiment d'inquiétude se dissipera très rapidement, car le niveau de taxe annoncé est finalement plus faible que ce que craignait le marché. D'autres n'excluent pas l'hypothèse que le début de publication des résultats des entreprises ait justifié cette dynamique. Mais il faudra encore attendre les résultats annuels des sociétés exposées aux réserves de change, et des banques, pour se faire une idée plus précise du sentiment global des investisseurs.

 

EVENTS

  • Pensions Funds and Alternative Investments Africa
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/PFAIA_300x200_2e0153330481728e608b3e00e84e6d77_90x50.resized.jpg
  • Bonds, Loans & Sukuk Africa 2017
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/BLSAfrica2017_0fcf0d4fa4f820edb4b8f09fef034572_90x50.resized.jpeg
x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.  En savoir plus.

x

Newsletter