Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - Le Conseil d'administration d'Orascom Development Holding a validé le principe de la décotation des certificats de dépôts égyptiens, des instruments financiers à travers lesquels ses actions sont présentes sur l'Egyptian Exchange, le marché financier égyptien.

« Le but est d'accroître le volume de flottant de nos titres sur SIX Swiss Exchange, d'en améliorer la liquidité, et de mettre terme à l'incohérence qui se caractérisait par la présence de nos certificats de dépôts, sur le même marché financier que celui où est présent notre filiale phare Orascom Hotels and Development », a expliqué le groupe dans un communiqué.

 

Aussi bien en Egypte qu'en Suisse, les investisseurs ont accueilli la nouvelle avec un certain enthousiasme. Les actions ODH, représentées sur l’EGX par des certificats de dépôts égyptiens, ont progressé de 3,5% mardi 27 décembre 2016, tandis que sur le marché suisse où elles sont directement cotées, elles bondissaient de 10%.