Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - La filiale ghanéenne du groupe de télécommunications britannique Vodafone envisage de rejoindre le marché boursier local après la restructuration de sa dette, a rapporté l’agence Reuters le 26 juin, citant la directrice générale de l’entreprise, Yolanda Zoleka Cuba (photo).

 

«Nous avons engagé des pourparlers avec l’Etat ghanéen, qui détient une participation de 30%, pour restructurer la dette de l’entreprise avant de l’introduire en Bourse.», a déclaré Mme Cuba.

En 2008,  Vodafone a déboursé 900 millions de dollars pour prendre une participation de 70% dans Ghana Telecom, alors que le gouvernement a conservé les 30% restants.

 

Le groupe britannique avait alors annoncé un plan d’investissement de 1,2 milliard de dollars destiné à rentabiliser les activités de l’opérateur ghanéen, mais l’exécution de ce plan a été entravée par le manquement de l’Etat ghanéen à remplir ses obligations financières en tant que détenteur d’une participation minoritaire.

 

«Les choses commencent à bouger maintenant, et le gouvernement nous a adressé une lettre d'engagement relative à la restructuration de la dette de l'entreprise.», a déclaré Mme Cuba.

 

Avec environ 9 millions d’abonnés, Vodafone Ghana est le troisième plus grand opérateur télécoms du pays après MTN et AirtelTigo. Les autres opérateurs actifs dans le pays sont Globacom et Sudatel Expresso.

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.