Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - Cette nouvelle devrait rassurer les investisseurs, et ouvre des perspectives quant à la construction d’une filiale du groupe entièrement dédiée aux services financiers, d’ici la fin du deuxième trimestre 2022.

 

La filiale au Nigeria du groupe de télécommunications sud-africain, MTN Group, a annoncé ce lundi 11 avril, aux investisseurs de la Bourse de Lagos qu'elle a finalement reçu l'approbation de la Banque centrale (CBN) pour le début des opérations de Momo Payment Service Bank Limited, la branche à travers laquelle elle compte désormais mener ses activités de services financiers via les téléphones portables.

 

« La date du début des opérations sera communiquée à la Banque centrale du Nigeria conformément à ses exigences », a fait savoir MTN Nigeria, sans donner plus de détails sur cet aspect. L'entreprise s'est aussi engagée à se conformer au cahier des charges de cette licence des services financiers, notamment en termes d'amélioration de l'inclusion financière.

 

 

L'information survient alors que comme c'est le cas pour tous les opérateurs de téléphonie mobile au Nigeria, MTN a dû suspendre les abonnements d'une vingtaine de millions de clients pour se conformer aux nouvelles exigences des régulateurs, en période électorale dans le pays. La perspective de lancer sa propre banque devrait ainsi lui permettre d'accroître ses revenus dans la mesure où l'entreprise pourra se passer de certains intermédiaires.

 

Le signal est aussi donné aux banques classiques qui voient arriver un nouvel acteur mieux présent sur le marché, dans le segment des paiements et de la circulation monétaire. Le projet d’E-naira que poursuit actuellement la CBN pourrait avoir pour partenaires des entités financières qui allient technologie et services financiers. Aussi, cette licence vient renforcer le nombre d'autorisations de banques centrales obtenues en Afrique de l'Ouest, notamment en Côte d'Ivoire et au Bénin.

 

Les services financiers de MTN Group associés à la technologie sont devenus une composante importante de ses activités. Selon ses résultats annuels de l'exercice 2021, ils lui ont rapporté 1 milliard $ de revenus sur près de 239,4 milliards $ de transactions opérées.

 

Le groupe envisage de séparer son service fintech de ses activités de télécommunications, d'ici la fin du deuxième trimestre 2022. Selon des experts de Nedbank, l'entité est potentiellement valorisée à 6 milliards $. On attend de voir comment sera articulée cette superstructure, et les filiales africaines en charge des services financiers.

 

Articles Similaires