Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - Le groupe bancaire kenyan a annoncé, le 8 mars, avoir réalisé un bénéfice avant impôt de 24 milliards de shillings (environ 237 millions de dollars) en 2015 contre 22,4 milliards de shillings en 2014, grâce notamment à la hausse de ses revenus nets d’intérêts.

 

S’exprimant lors d’une communication financière, le directeur général de l’établissement, James Mwangi, a précisé que plusieurs facteurs conjoncturels ont pesé sur les performances du groupe durant l’année écoulée, citant notamment la dépréciation des monnaies africaines par rapport au dollar et une baisse du régime de la filiale sud-soudanaise en raison du conflit qui déchire ce pays.

 

Outre son marché domestique et le Soudan du Sud, Equity Bank compte des filiales en Ouganda, en Tanzanie, au Rwanda et en République démocratique du Congo.

 

«L'année dernière a été l'un des exercices les plus turbulents en matière d'environnement macroéconomique. Nous avons enregistré une dévaluation de 84% de la livre sud-soudanaise ainsi qu’une forte volatilité des taux d’intérêts durant le quatrième trimestre, et ce en particulier au Kenya», a-t-il dit.

 

Equity Bank a également précisé que ses revenus nets d’intérêts ont atteint 34,1 milliards de shillings l’an passé contre 29,2 milliards une année auparavant.

 

Le portefeuille de prêts du groupe est passé de 214,2 milliards de shillings en 2014 à

 

269,9 milliards de shillings en 2015, tandis que le taux des prêts non performants a chuté à 3,3% contre 4,2 % en 2014.

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.