Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site


Le prêteur hypothécaire Kenyan Housing Finance a enregistré une baisse de 3% de son bénéfice avant impôt pour les neuf premiers mois de l'année, affecté par une hausse de créances douteuses.

Selon Frank Ireri, directeur général, le coût élevé du financement conduit à une hausse des taux d'intérêt pour les emprunteurs sur le marché. "Cette période a été très difficile pour nos clients qui ont été exposés à la hausse du coût du crédit», a t-il déclaré.

Le bénéfice avant impôt pour le second prêteur hypothécaire du Kenya a chuté à 564 millions de shillings contre 582 millions à la même période l'an dernier. Le portefeuille de prêts hypothécaires a augmenté de 26% à 28,8 milliards de shillings.

Les taux des prêts commerciaux ont bondi à environ 25% l'année dernière, contre 15% auparavant, à la suite d’une hausse du taux directeur de la Banque Centrale de plus de 11 points pour atteindre 18%, afin de lutter contre l'inflation et soutenir la monnaie.

La Banque Centrale du Kenya a depuis Juillet baissé son taux directeur de 500 points de base à 13%, après l’avoir laissé à 18% pendant 7 mois.

Housing Finance a levé 5,2 milliards de shillings au début du mois à travers l’émission de la deuxième tranche d'une obligation de maturité 7 ans pour financer son expansion.

Source: Reuters