Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Le groupe bancaire kényan KCB a publié samedi 20 novembre, ses résultats financiers pour le troisième trimestre clos le 30 septembre 2021. Il en ressort que le bénéfice net du groupe a doublé par rapport au troisième trimestre 2020, atteignant 225 millions USD. Cette performance est due en grande partie à l’augmentation des revenus des filiales et à la réduction des charges pour pertes sur prêts.

 

Concernant le portefeuille de prêts du groupe, il a bondi de 12% à 6,41 milliards USD en raison de l’amélioration des prêts au Kenya, en Ouganda et au Rwanda. Pour leur part, les dépôts des clients ont augmenté de 11% à 7,66 milliards USD, en grande partie en raison de la croissance organique au Kenya.

 

 

Les revenus totaux du groupe ont augmenté de 16% pour atteindre 713,39 millions USD, en raison de l’augmentation des intérêts sur les prêts et titres d’État et des revenus autres que d’intérêts.

 

« Il s’agit du trimestre le plus solide pour nous depuis que la pandémie de Covid-19 a frappé il y a 20 mois, avec des signes clairs de reprise économique dans les secteurs clés », a commenté Joshua Oigara, directeur général de KCB Group. Malgré un contexte difficile de coronavirus, souligne-t-il, le groupe est dans une bonne dynamique et reste optimiste pour l’avenir.

 

Par ailleurs, la banque cotée à la Nairobi Securities Exchange (NSE) indique qu’elle va maintenir son plan stratégique pour le marché éthiopien malgré les troubles politiques dans le pays de la Corne de l’Afrique.