Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - L’Autorité kényane de la concurrence a annoncé, dans un communiqué publié le 13 mai, avoir approuvé la fusion entre Commercial Bank of Africa  et National Industrial Credit Bank (NSE:NICB), plus connue sous l'acronyme NIC Bank. Elle a cependant exigé qu’aucun employé ne soit licencié dans l’unité fusionnée durant les  douze mois suivant la finalisation de la transaction.  

La fusion entre Commercial Bank of Africa et NIC Bank se fera via une opération d'échange d'actions. A l’issue de la fusion, les actionnaires actuels de NIC Bank détiendront 47% de l'entité fusionnée contre 53% pour les actionnaires de Commercial Bank of Africa.

 

La nouvelle entité disposera d’un total des actifs de 444 milliards de shillings kényans (4,41 milliards de dollars), ce qui en fera la troisième banque kényane après Kenya Commercial Bank et Equity Bank.

 

La fusion entre NIC Bank et Commercial Bank of Africa, qui devrait être finalisée durant le troisième trimestre 2019, serait la première transaction majeure dans l'industrie bancaire kényane, depuis le plafonnement des taux d’intérêt appliqués aux prêts commerciaux, décidé par les autorités en 2016.

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.