Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - La Kenya Electricity Generating Company (KEGN) a infligé une amende de 1 milliard de shillings kényans (plus de 9,7 millions $) à la Kenya Power (KPLC) pour avoir dépassé le délai de grâce de 40 jours, qui lui avait été octroyé, afin de payer les sommes dues, pour le compte de l’année budgétaire s’achevant en juin 2018.

« Les revenus en intérêt qui seront perçus de la Kenya Power sont relatifs aux pénalités de retard dans le paiement des factures. Ces intérêts sur le retard augmentent après l’échéance des 40 jours », a affirmé la KenGen dans son rapport annuel, publié cette semaine.

 

Les sommes dues à la KenGen par Kenya Power s’élèvent à 21,88 milliards de shillings (plus de 213,5 millions $) dont seuls 7,44 milliards de shillings ont été remboursés dans le délai imparti.

 

Cette dette résulte principalement de l’acquisition auprès de la KenGen de l’électricité générée par les centrales hydroélectriques, thermiques, éoliennes et géothermiques. Une énergie qui est par la suite distribuée par Kenya Power aux ménages et aux entreprises.

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.