Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - Les banques kényanes, NIC Bank (NSE:NICB) et Commercial Bank of Africa (CBA), ont annoncé, dans un communiqué commun publié le 6 décembre, qu’elles allaient entamer des discussions sur une éventuelle fusion-absorption.

 

NIC Bank est une banque de taille moyenne, tandis que CBA se classe parmi les plus grandes banques de la première économie de l’Afrique de l’Est.

Une éventuelle fusion entre les deux établissements serait la première transaction majeure dans l'industrie bancaire kényane, depuis le plafonnement des taux d’intérêt appliqués aux prêts commerciaux, décidé  par les autorités en 2016.

 

« Les conseils d'administration des deux banques estiment que la combinaison des activités de deux entités hautement rentables créerait une capacité accrue pour saisir des opportunités de croissance stratégiques, grâce à la consolidation du capital et à une forte liquidité », ont souligné NIC Bank et CBA dans leur communiqué.

 

Elles ont également indiqué que cette opération, qui doit obtenir l’aval des actionnaires et des autorités réglementaires, leur permettrait « d'investir massivement dans de nouvelles technologies, d’optimiser les produits pour les clients et de générer des rendements plus élevés ».

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.