Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - La Zambie pourrait se financer à un taux plus élevés que ceux dont elle avait bénéficié en 2012 pour sa nouvelle levée de dette à 10 ans en dollars, rapporte Bloomberg le 7 avril. Le premier producteur africain de cuivre, pourrait voir le coupon de son nouvel eurobond d’un milliard de dollars se situer entre 8,75 % et 8,875 %.

Il y a deux ans, le coupon offert par le pays était ressorti à 5,375 %. Les conditions étaient alors plus propices qu'aujourd'hui, étant donné l'abondance des liquidités liées à la politique généreuse de la réserve fédérale américain (Fed).

Trois facteurs pèsent sur les taux dont bénéficiera la Zambie lors de sa sortie sur le marché international de la dette. En premier lieu, la monnaie nationale, le kwacha, a reculé de 9,6 % par rapport au dollar depuis le début de l’année en cours. D’autre part, la diminution du soutien de la Fed à l’économie américaine a rend le loyer de l'argent aux Etats-Unis plus intéressant pour les investisseurs.

Sur un autre plan, la chute des cours de cuivre de 11% depuis le début de l’année continue à peser sur les finances de la Zambie. D’autant plus que métal rouge représente environ 70% des exportations du pays.

La Zambie est actuellement notée B +, soit «hautement spéculatif» par Standard & Poor's.

La nouvelle émission obligataire du pays est arrangée par la Deutsche Bank AG et Barclays Plc.