Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

La Banque centrale zambienne a annoncé ce mercredi avoir relevé son taux directeur de 125 points de base à 11,5%. Objectif, tenter de maîtriser la stabilité du marché et contenir les pressions inflationnistes.

 

En effet, cette décision est une mesure prise en réponse à la hausse de l’indice des prix à la consommation et vise à rétablir la stabilité macroéconomique. D’après les données communiquées par la Banque centrale, l’inflation a atteint 10,7% en octobre, son plus haut niveau en trois ans, contre 10,5% en septembre.

« Si nous ne prenons aucune mesure, l’inflation restera en dehors de la fourchette cible », a expliqué le gouverneur Denny Kalyalya qui, depuis septembre, avait déjà averti que son institution pourrait relever ses taux d’intérêt si l’inflation n’est pas contenue entre 6% et 8

 

En rappel, l’économie du deuxième plus grand producteur de cuivre d’Afrique subit les chocs dus à une sécheresse dans le sud-ouest qui réduit la production agricole et la production d’énergie hydroélectrique. En mai dernier, la Banque centrale avait relevé le taux directeur à 10,75%, contre 9,75% précédemment, soit une hausse de 50 points de base. Le kwacha, la monnaie locale, s’est également déprécié de 4,7% ce mois par rapport au dollar.

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.