Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - La banque centrale de la République démocratique du Congo (RDC) a injecté ce mardi 50 millions de dollars sur le marché interbancaire. Cette opération qui vise à soutenir le franc congolais permettra de contenir la crise monétaire et inflationniste que traverse actuellement, le pays. En effet, la monnaie congolaise a perdu près de 40% de sa valeur l'année dernière.

L’opération de création monétaire vient s’ajouter aux 5 précédentes effectuées durant l’exercice 2016 qui n’étaient pas parvenues à consolider le franc congolais. En effet, la chute des prix du pétrole et des minéraux au cours des deux dernières années a exercé une pression sur la monnaie du plus grand producteur de cuivre d'Afrique. Elle a conduit à l'inflation qui pirouettait autour de 1% en 2015 à plus de 11% en 2016. Une amplitude de 10% qui se trouve en dehors de la fourchette fixée par la Banque mondiale, dans une économie où 95% des recettes d'exportation proviennent des secteurs pétrolier et minier.

 

Dans le même sens, la croissance de la RDC a ralenti à environ 2,5% en 2016 contre 6,9% ​​ en 2015. La banque centrale congolaise prévoit une croissance de 2,9% cette année.

 

x

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.  En savoir plus.

x

Newsletter