Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - En République démocratique du Congo, la banque centrale vient de faire passer son taux directeur de 7% à 14%. La manœuvre qui a été annoncée durant ce week-end, constitue un effort de l’institution pour contenir l’inflation à deux chiffres que connait actuellement le pays.

Alors que la Banque centrale misait sur une inflation à 4,2% pour le mois de décembre dernier, celle-ci a finalement été de 11,2%, contraignant la banque à agir sur son taux directeur pour essayer de limiter le phénomène. Il faut rappeler que la hausse des prix que connait actuellement la RDC s’explique par la chute des cours des matières premières qui a affecté le Franc congolais.

 

Dans un contexte où les exportations minières et pétrolières constituent 95% des sources de revenus du pays, les autorités ont dû revoir à la baisse leur perspective de croissance pour l’exercice 2016. Selon les nouveaux chiffres, la croissance devrait tourner autour de 2,5% contre une prévision initiale de 4,3%.