Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

La Banque centrale ougandaise a annoncé, lundi 7 octobre, qu’elle a baissé son taux directeur de 100 points de base à 9,0% pour relancer l’activité économique du pays.

 

Une première depuis le mois d’octobre  2018 où la Bank of Uganda a revu à la baisse ses principaux  instruments de politique monétaire.

« Cette baisse  du taux directeur est due  aux perspectives favorables en matière d’inflation où on a constaté une marge de manœuvre au mouvement d’assouplissement des politiques », a déclaré le gouverneur de la banque centrale, Emmanuel Tumusiime-Mutebile.

 

Le rythme de croissance,  souligne-t-il, a ralenti au premier semestre de 2019 par rapport au deuxième semestre de 2018.


Sur ce, l’institution a jugé nécessaire que les perspectives d’inflation modérées offrent la possibilité d’une réduction du taux directeur afin de soutenir la croissance économique, a-t-il affirmé.

 

En rappel, l’indice global des prix à la consommation (IPC) du pays est passé de 2,1% en août à 1,9% en septembre, sous l’effet de la baisse des prix des produits alimentaires, du raffermissement de la monnaie locale et de la demande modérée des consommateurs.