Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Bank of Uganda (BOU), la banque centrale ougandaise, a annoncé, lundi 6 avril, qu’elle va soutenir l’économie du pays, touchée par les effets négatifs du coronavirus. Son comité de politique monétaire, réuni d’urgence, a décidé de réduire son taux directeur de 100 points de base à 8%, représentant son  plus bas niveau depuis 9 ans. En 2011, les autorités avaient introduit une politique monétaire ciblant l’inflation.

Dans son communiqué, Bank of Uganda (BOU) a déclaré qu’elle s’attendait maintenant à ce que la croissance économique ralentisse considérablement.

 

L’institut d’émission a fait savoir que les secteurs du commerce, du transport et, entre autres, du tourisme ont été les plus touchés par  le virus. Une situation obligeant la banque centrale à revoir à la baisse ses prévisions de croissance entre 3 et 4% pour l’exercice clos en juin, contre une projection précédente de 5,5 à 6%.


Par ailleurs, la BOU a ordonné «aux banques commerciales» de reporter tous les paiements discrétionnaires tels que les dividendes et les primes pendant au moins 90 jours à compter de mars. Cette initiative entre dans le cadre des mesures visant à amortir l’impact du COVID-19. L’Ouganda compte à ce jour  52 cas confirmés.