Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

(Agence Ecofin) - Au Kenya, la banque centrale (CBK) vient d’annoncer qu’elle a reçu une manifestation d’intérêt de cinq candidats désireux de racheter la Chase Bank. Selon Patrick Njoroge qui dirige la CBK, son institution évalue actuellement ces acquéreurs potentiels parmi lesquels on retrouve aussi bien des compagnies locales que des firmes internationales.

 

Selon le dirigeant, la renaissance de la Chase Bank sera une entreprise dont la réalisation pourrait être simplifiée par le désir des actionnaires et de la direction de surmonter la situation actuelle. «Les actifs peuvent être aisément identifiés et vendus», a-t-il poursuivi avant d’indiquer que ce cas était plus simple que celui de l’Imperial Bank qui a fait faillite en octobre dernier. «Imperial Bank était massivement minée par la fraude», affirme-t-il.

 

La Chase Bank a été menée à la faillite par des prêts sans garanties de 16,6 milliards de shillings. Incapable de lutter contre l’afflux des épargnants en panique, venus retirer massivement leurs économies le jeudi dernier, elle a déposé son bilan. La banque gérait environ 95 milliards de shillings de dépôts répartis sur quelque 55 000 particuliers ainsi que des petites et moyennes entreprises.

 

Cette faillite est la troisième d’un établissement bancaire au Kenya, entre Juillet 2015 et aujourd’hui.

 

  • Africa Investor Summit 2018
    https://www.african-markets.com/images/ju_cached_images/AIS2018-Square_411ad77434821170d1f5e8960525d272_90x50.resized.jpg

Nous souhaitons vous fournir la meilleure expérience possible. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.